28.12.12

Gouzous Saint-Leu

C'est toute une planche que nous avons trouvé. Une planche de 10 m de haut et 50 m de large évidemment !!!

27.12.12

Zapping

A la Réunion, les plages sont tellement dangereuses qu'ils prévoient  des centres de secours pour les MNS, c'est dire!!!

Un septième jour dans la forêt vierge

Nous avons entamé la septième journée par une randonnée au coeur de la forêt des tamarins de Tevelave. Se rendre sur le site du départ est déjà tout un programme. Nous sommes parti du niveau de la mer à Saint Leu puis avons monté monté à en côtoyer les nuages.  Nous avons ainsi vu évoluer les paysages, la végétation, les animaux tout cela en 20 km. La randonnée nous a fait évoluer dans la foret primaire où chaque cm de terre, chaque brin de soleil est un combat de tous les instants. Malheureusement, une brume tenace nous a empêché d'admirer le clou de la rando: une vue sur les Makes qui embrasse toute la cote ouest. Dommage.

Coté repas, nous avons mangé local : chouchou le midi, patate douce le soir... C'est pas trop mon truc.

Sur la fin d'après-midi, nous avons aussi imité la population locale en zonant le long de la plage de Saint Leu : 30 degrés, petite brise, ciel rougeoyant, petite musique des vagues derrière la barrière de corail.... Le pied.

Le temple tamoul de Piton Saint Leu

En route pour une randonnée, nous sommes passés devant le temple tamoul de Piton Saint Leu. Je ne pouvais que m'y arrêter. J'ai été subjugué devant tant de couleurs et de richesses des couleurs.  Fabuleux!

Petite pensée au passage à Nathalie ma maîtresse de la classe verte de maternelle qui nous a fait toute une partie de l' année sur le thème de l' Inde avec de superbes peintures à la clef. Cela m'a marqué.

26.12.12

Gouzous

Notre déambulation dans Saint Pierre nous a permis de rencontrer les fameux gouzous. Il s'agit de personnages immédiatement reconnaissables qui surgissent un peu partout à la Réunion sur des murs, des palissades, des troncs.... Ils sont généralement humoristiques mais en profitent pour s'attaquer au système.

Plus globalement, dans la suite des gouzous ou pas, la qualité des graffitis sur ce que l'on a vu est remarquable.

Un sixième jour sous l'oeil bienveillant de Zeus

Zeus dans sa grande bonté a bien identifié que nous avions besoin d' une pause  pour soigner plaies, bosses,  coups de soleil ou toux. Il a donc décidé de nous offrir une journée pluvieuse tout en conservant la douceur traditionnelle de la Réunion. Nous en avons profité pour visiter Saint Pierre et notamment son marché couvert rempli comme un oeuf d' artisanats local (provenant largement de Mada).Nous avons ensuite fait une provision de samoussa de différents variétés pour un déjeuner sur le port. Une fois nos forces revenus, nous nous sommes dirigés vers le village des pêcheurs de terre sainte.  Pour commencer nous nous sommes  protégé sous les énormes banians dit arbres de Boudha ou ficus géant en bord de mer qui protègent si bien du soleil (mais aussi de la pluie!) avec leur tronc racine puis nous avons déambulé dans le vieux quartier ou les authentiques cases de pêcheurs se succèdent. Nous y avons rencontré un ancien militaire de la marine française  intarissable sur son île, les bienfaits des plantes nous entourant, les atteintes de l'homme sur son environnement et notamment la mer, sa vie, ses espoirs, ses craintes.... un livre ouvert. Nous sommes de tout coeur avec lui pour sa traversée du feux purificatrice. Il nous à offert des noix de coco.... Reste a trouver le moyen de s'y attaquer.....

La suite fut plus calme avec évidemment un tour à la piscine.

25.12.12

Cinquieme jour, entre eau douce et eau salée

Nous avons commencé la journée par une randonnée sur Saint Gilles. La fameuse ravine de Saint Gilles offre une balade entre 3 à 4 bassins. En fait, nous n'en avons trouvé qu'un. Mais pour l' atteindre il nous a fallu jouer aux équilibristes pendant 1à 2 km sur une margelle de 20 cm de large avec à gauche un faussé de 50 cm remplie d' eau glacée et à droite un précipice de 2 m  heureusement tapi d' une haie d'orties. Malgré 2 chutes de Rafafa et une maman sous stress, nous nous en sommes sortie sain et sauf. Tout cela pour quoi ? Pour un merveilleux bassin au centre de trois cascades. Nous y avons tous plongé. Papa et moi sommes même aller nous frotter à une des cascades. Nous avons ensuite cherché vainement les deux autres bassins du programme. La nature avait semblé avoir repris ses aises. J'ai quand même eu le temps de me fracasser le genou sur une pierre !!!

Petit pique nique à saint Gilles histoire de visiter cette  station balnéaire où la jetée en pitoyable état laisse entrevoir la violence potentielle de ce doux océan indien.

Nous avons alors poursuivie notre périple vers la plage des salines tout aussi paradisiaque que sa voisine l'Hermitage. Nous avons adoré. Ce fut un moment plus ! Plus calme, plus de poisson, plus de temps dans l'eau.... bref plus de bonheur.
Retour à la location, piscine puis dégustation de différents plats créole à emporter de Stéphanie. Un régal!!!!

Une douce nuit pas comme les autres

Tel des pingouins sur la banquise,  des pères noël se sont répandus sur la plage pour une longue soirée festive. Toute la soirée a été émaillée de pétards et de petits feux d'artifice lancés par les autochtones. Après le gâteau d'anniversaire de Rafaël, nous nous sommes couchés pour une douce et courte nuit.

24.12.12

Un anniversaire exceptionnel !!!

Le quatrième jour est surtout le jour  anniversaire de Rafaël. Fêter l'orée de sa cinquième année en plein milieu de l' océan indien. Le pied !!! Pour l'occasion il nous fallait  un site d' exception. La piscine ? Non mais y sommes allés à trois reprises. Le volcan ? Pas assez romantique. Le cirque de Silazie? Pas assez chaud. Nous sommes donc allés sur la plage de l'Hermitage. Une plage en tout point conforme à l'image que l'on se fait d'une plage d'une île paradisiaque. Nous avons passé l'après-midi dans le lagon à admirer balistes, demoiselles ou idole des maures. C'est pas que la plage n'est pas agréable mais nous avons préféré y demeurer pour admirer le merveilleux couchée de soleil La fin de journée fut plus classique à base de gâteau au chocolat et Champony.

23.12.12

La piscine

Une alcôve de 6 mètres de long à l'eau de mer chauffée au chauffage solaire (32°C) dans laquelle je me sent comme un poisson dans l'eau...

Troisième jour, une journée héroïque

Pour ce 3ème jour, nous avions décidé de prendre le taureau par les cornes.

Dés potron minet, nous nous sommes dirigés vert l'antre des randonneurs, le cirque de Cilaos. Après, 1h30 de route , non ! de virages, nous sommes arrivés en plein coeur de ce cirque monumental. Nous sommes alors parti avec plein de vigueur vers la cascade du bras rouge. Après 1h30 de descente parsemée d'embûches et de glissades au milieu d'une nature luxuriante et enchanteresse, nous sommes arrivés au bord de la cascade tant attendue. J'ai alors piqué une tête dans une petit vasque d'eau re-vivifiante. Nous avons ensuite pris un déjeuner sur le pouce avant de repartir pour 1h30 de montée acharnée où Rafaël et moi avons atteint l'héroïsme à force de courage et de persévérance. Arrivée sur Cilaos, nous avons pris une glace smarties rafraîchissante. Retour sur la cote, super market puis petit plongeon quotidien dans la piscine.

22.12.12

Teasing suite et fin

Les requins... de la gnognotes à coté.

http://fr.news.yahoo.com/m%C3%A9duses-carr%C3%A9es-attaquent-plongeurs-%C3%A0-r%C3%A9union-124522973.html

Blog

Les news de ce blog (entièrement dictées via Google Nexus ce qui explique les fautes pour une large part) sont l'occasion pour toute la famille de se retrouver pour revivre notre journée et proposer des idées.

Jour 2

Pendant que nous nous remettions de notre douce nuit, papa est allė au marché chercher des spécialités de la Réunion, des fruits ( litchis , mangues, annanas), des épices, de la vanille, un cake salé rougail piment et un excellent gâteau à la patate douce et au chocolat. D'ailleurs, il n'y en a plus!!!
Puis, on a commencé par la piscine, on a fait un tour à la plage où papa a vu de superbes poissons exotiques. Retour à la piscine pour se rafraîchir, puis on a fait un excellent déjeuner : poulet grillé aux herbes, achard, riz local et fruits.

On est ensuite parti faire une randonnée dont on a pas trouvé le départ puisque l'on a ni GPS ni carte. Cela nous a néanmoins permis de trouver un jardin magique à Maké sur les hauts de Saint-Louis. Nous y avons joué avec Rafaël au super héros sur d'énormes cailloux.

Pour finir, baignade mémorable dans les vagues sur la plage de sable noir de l'Etang Salé et .......piscine évidemment.

Une nuit Perl Harbor

Connaissez vous cette île de l'océan pacifique qui a vécu la défaite de l'armée américaine le 7 décembre 1941, pour notre part nous sommes dans l'océan indien mais nous avons vécu notre nuit perl harbor. Cela a commencé par l'attaque des zéros. Une nuée de moustique tous plus assoiffés de sang les uns que les autres. La suite tel les bombardiers de l'aéronavale japonaise fut plus insidieux mais non moins dévastateur. La tourista réunionnaise à touché d'abord maman puis moi-même. Tout cela en plusieurs vagues qui se sont étalées sur toute la nuit.

Le lendemain difficile mais maintenant cela va mieux.

21.12.12

Teasing 2

La deuxième  espèce la plus dangereuse est une méduse mais pas n'importe laquelle la méduse carré surnommé urukandji

1er jour

Arrivé à 10h sur Saint Denis avec pull et parka. Grosse chaleur (29°C) !!! On a ensuite un peu bagoté pour trouver l'appart à Saint Leu. Il faut dire que sans son GPS papa est perdu. On est ensuite allé manger dans un petit restaurant de saint leu qui paye pas de mine ( chez stéphanie) mais le rougail saucisse était excellent et la glace à la vanille, à tomber.

Ensuite, petit plongeon à la plage: 31° dans l'air, 28 dans l'eau..... Aucun soucis pour y entrer.
Petit approvisionnement au super market du coin et zou dans la piscine (32°). Coollll !!!

La fin de la journée a été plus difficile. Comme j'ai pas dormi de la nuit à regarder toute la filmothèque d'Air France je me suis endormi sur mon assiette.

A demain, je fais de beau rêve.

20.12.12

On board

Avion high-tech. On va passer un chouette voyage.

A demain

Le bureau de poste

Aéroport de paris devrait s'inspirer de la poste pour les files d'attente (45 minutes). On embarque enfin

Teasing

Vous connaissez la deuxième espèce la plus dangereuse sur terre ?

Paris by night

Nouvelle attente pour embarquer. L'avion est déjà là. C' est du lourd !!!

Coucou la tour eiffel

Après reboot de l'avion, on a pu décoller sans soucis. RAS sur le vol. J'ai adoré l'arrivé sur paris ville lumière. Atterrissage parfait. Je viens même de voir la tour eiffel. Genial. Rafafa est en pleine forme

Retard dés bordeaux

Panne informatique empêchant de calculer les limitations de l'avion. Papi, papa a l' aide !

Go to saint leu 2

Go to Saint-Leu

H moins deux, nous sommes à l'aéroport prêt à partir, équipé d'un robot dévastateur....