27.1.13

1er ligue

Hier, nous avons vu le match Mios-Dijon en 1er ligue de hand féminin.


Cela déménage !

Le match a été très disputé du début à la fin. Il y avait de l'ambiance sur le parquet comme dans les gradins. 

Les girondines l'ont emporté au finish 30 à 28.

Super soirée.

Festival de la soupe

Samedi 26 janvier, j'avais l'honneur d'être juré du Festival de la soupe d'Arlac


16 candidats présentaient leur recette toutes plus originales les unes que les autres. Chaque concurrent devait exposer sa préparation et décorer son stand en fonction de la soupe préparée.

Il y avait 5 prix et 400 votants. 
Le vainqueur remporte la soupière d'or, en réalité violette, sortie de l'atelier poterie du centre social et qui est remise en jeu chaque année.





Le jury des enfants, dont j'étais membre honoraire, a élu la soupe du Texas à base de steaks hachés,  lardons et poivrons. Un régal !


Champion en herbe

J'ai terminé mon premier championnat régional d'échec avec 3 victoires sur 7 matchs.

A noter pour les spécialistes que j'ai usé de ma bote secrète, le coup de l' escalier. Trop fort !!!

Ce qui m'a marqué :

  • La grosse pagaille au départ mais aussi tout au long de la journée (9H00 - 17H30 !!!). Cela surprend pour des experts en stratégie.
  • Toute les catégories étaient mélangées. Je n' ai affronté que des plus  grands que moi ! Au final, ils ont séparé les catégories par age pour les résultat. Déroutant
  • J'ai passé une super journée avec mes copains.

20.1.13

Échecs et mat

Je suis actuellement au championnat régional d' échecs. 4 matches pour le moment, déjà deux victoires. Trop fort !

Pendant ce temps Rafafa s' est immergé dans le Monde de Ralph. Un méchant héros de jeux vidéo qui veut devenir gentil. Il a adoré ce Disney!! pour l' instant il joue au Mac Do. Moi, je me concentre.

2.1.13

Go back to Bordeaux

Nous en sommes à H+ 26. Nous sommes en salle d' embarquement â Orly vers Bordeaux. Autant dire qu'il est possible de ressentir une certaine lassitude dans les effectifs.
Dommage que j'ai pas eu le temps de profiter  de notre courte nuit  et du petit déjeuner au Novotel. Le Brownie était super bon ..... J'y reviendrais.

Côté cyclone, il progresse, il est à 250 km de la Réunion. L'ile est en alerte rouge. Notre vol initial est annulé.

Minuit, Paris s'eveille

On vient d'arriver au Novotel d'Orly. Réveil demain matin 4H45 pour prendre la navette vers Bordeaux. Rock'n roll le retour.

From Saint Denis to Orly

Nous en sommes à H+9. Nous sommes entre Madagascar et le Kilimandjaro toujours  sur l'océan indien, nous avons fini de manger (plutôt moyen comme repas) j'ai fini Madagascar 3 que j' avais pas pu terminer à l' allée, je regarde maintenant Astérix et Obélix chez les anglais trop cool les voyages long courrier!

L'arrivée sur Paris est prévue pour 21H50, moins cool !!!! Le décollage s' est très bien passé y compris pour les oreilles de Papa.

Patience.....

La longue attente se poursuit: H+5

1.1.13

Go back to Paris

Nous sommes dans la salle d' embarquement. C' est la pagaille car tous les vols décollent en même temps avant le cyclone (l' aéroport ferme ce soir). Dehors c' est le déluge. Plus qu'une heure avant de quitter cette île enchanteresse au caractère trempé.

Le vol

Si tout se passe bien.... (Les 12 km de la corniche sous les vagues de 6m de haut s'annoncent sportifs) nous sommes à Rolland à 10h, nous embarquons vers midi et partons deà 13H15 (10H15 en France). Ils ont pris un pilote spécialiste de vol à voile!!! Ça va surfer.

Arrivé à Orly à 21h15 heure de Paris

Il y a alors un trou noir et frais....

Nous reprenons le vol vers Bordeaux le 3 à 7H15 du matin!!!!

Douzième jours, vrai faux départ

C'est un peu la pagaille. En bref, je suis toujours à la Réunion  à Saint Leu. Sauf que ce matin, j'ai bien fait mes valises dit au revoir à la piscine, à Saint Leu, aux cocotiers et aux deuxGouzous. Mais arrivé à Rolland Garros (l'aéroport) il s'est révélé que les billets n'étaient que pas pour le 1 mais pour le 2 janvier 2013 (incomplèhension entre les 2 dates lors du changement en catastrophe et plus d'Internet pour contrôler, la boucle est bouclée) Donc retour à la case Saint Leu. Autant dire que la journée fut space car Dumile approche à grand pas. Après un petit moment de moins bien légitimement compréhensible, nous avons repris notre découverte de l'ile. Direction Boucan Canot, station balnéaire tropezienne. C'est un superbe écrin un peu déroutant  Nous étions habitué  à des plages essentiellement  peuplées de locaux. Là, il n'y avait que des touristes!!! Mais c'était très beau avec une belle "piscines naturelle" pour se protéger de la houle et des requins. Le coeur encore un peu gros, nous avons peu profité de cet environnement stylé. Nous avons repris la route en quête de Gouzous. C'est fou, il y en a vraiment partout. En fait, c'est plutôt partout et nulle part en même temps. Il faut pas penser qu'ils ont été dessiné a tous les coins de rue. Ils sont mêmes plutôt rares. Mais comme ils n'ont pas de limitation au niveau du type d' espace utilisé, on est jamais surpris d' en voir un. Enfin si! Celui de plusieurs mètres de haut sur un pont de la route des Tamarins est impressionnant. Il faut être magicien pour arriver à une telle prouesse. En tout cas merci a eux. Ils nous ont amené à nous intéresser aux graphs sur l'ile et il y en a beaucoup de superbes.

Retour à Saint Leu et NOTRE piscine. Elle nous a donné du baume au coeur et du courage pour les prochains jours qui s'annonce pas simple.

Pleins feux sur Dumile

A l'heure de la publication, Dumile est devenue une forte tempête tropicale. Elle est à 825 km de La Réunion. Elle sera au plus prés le 3 janvier  vers 17h, Ce sera alors un beau cyclone tropical (vent 120 - 160 km/h) à un petit 90 km de l'ile mais avec 75% de marge d'erreur de la part de météo France !!!!!!!!!!

Xavier, on t'attend! Vagues de 6 m attendues. C'était un  beau cadeau d'anniversaire !!!  En appliquant les 75% de marge d'erreur, on arrive au 10 m! The tube.

Bon, pour l'instant il pleut, je dors paisiblement J'ai pas pu admirer les vagues....

Le dixieme jour au calme

Pour le dixième jour, nous avons laissé papa a son remède de cheval et avons piqué une tête dans le lagon à Saint Leu. L'après-midi ont est tous allé à la plage des Salines où j'ai piqué un tête avec Maman pour admirer les poissons du lagon. Pendant ce temps, Rafafa et papa se reposait à l'ombre.

En fin d'après-midi, j'ai siroté une fanta devant un concert local les pieds dans l'eau sous les couleurs rougeoyantes du coucher de soleil réunionnais... Le pied!!!!

La fin du monde

Nous sommes trop cartésiens pour avoir cru que la fin du monde allait arrivait. Mais c'est vrai que depuis le 21 il se passe un je ne sais quoi qui complique nos douces vacances tropicales. Cela a commencé par papa qui a abimé un verre de ces lunettes de soleil. Insignifiant!  Cela s'est compliqué avec l'accès wifi de l'appartement qui ne fonctionne plus donc plus d'alimentation du blog, plus possibilité de rechercher sur internet et papa sait rien faire sans internet. Puis il y a eu l'appareil photo qui s'est arrété, plus de photos sous marine et la chasse aux Gouzous s'est révélé plus complexe. Puis il y a eu la grippe de papa sous 30° à l'ombre. Le temps qui s'est gâté et le clou, le cyclone qui est annoncé comme sévère pour le jour de note départ. Rien d'insurmontables mais tout se conjuque pour nous compliquer l'existence.

Onziéme jour, the big day

Réveil dés l'aurore pour The randonnée au Volcan. Beau temps, tout est parfait. Seulement, le beau temps s'est estompé à 10 km du but. Néanmoins tous les espoirs restaient permis. Arrivé au parking, il brumillait. Les premiers échos des revenants étaient négatifs. Il n'avais vu que la pluie et cela s' amplifiait. Effectivement, après quelques minutes de marche, il commençait à tomber des alebardes. Demi-tour à la voiture. Attente que cela se calme mais les alebardes sont devenus des sauts puis des baignoires. Nous nous sommes résignés à repartir.
Direction la maison du volcan..... En travaux

On a juste eu le temps de récupérer des pierres de lave caca d'oie lors du passage dans la caldera.

Nous avons alors poursuivi le périple prévu vers l'est. Nous avons commencé par l'anse des cascades. FABULEUX!!!!  La pluie environnante avait ravitaillé les dites cascades. Il y en avait partout et à haut régime. Les végétaux étaient à l'unisson que ce soit les gigantesques cocotiers ou les banians  millénaires.

On a alors continué par la traversée de Terre Brulée c'est à dire la zone  où plusieurs générations d'éruption ont déversée leur lave jusqu'à la mer!   Magnifique, hors du temps, déroutant. Après un passage à notre dame des laves qui a dit Stop à la lave avec succès en 1977 puisque cette dernière s'est passé arrêtée au pas de sa porte,  nous nous sommes intéressés aux différentes types de roche en fonction de leur couleurs ou de leur forme. Le plus spectaculaire  c' est la zone ou la lave de 2007 continue de chauffer avec la présence de fumerolles. Interdiction d'y mettre les pieds évidemment!!

Nous sommes alors allés au Cap Méchant où une sorcière chrétienne (!!!) nous a proposé ses services avec une tirade interminable en forme de chanson. Nous avons fuit. Nous aurions peut être pas du...

On s'est ensuite arrêté  à Saint Supplice chez un des derniers fabricant de vanille de l'ile. Il nous a expliqué ce long processus de 6 à 10 ans  qui permet d'obtenir ce nectar millésimé.
Puis, chemin du retour et écoute de p lus en plus angoissante de la radio. On est passé à 13h30 en pré-alerte soit un niveau qui exige de faire des provisions , d' éviter de partir en excursion et d' acheter des piles pour la radio!!!. Nous avons donc fait des provisions (et vue Ricard Richardson par la même occasion !!!) A l'arrivée, la propriétaire a été plus inquiétante nous assurant que le vol de jeudi n'aurait pas lieu et que cela pourrait durer 3  - 5 - 15 jours suivant les dégâts réalisés sur les infrastructures. Gloup!!!! Appel en urgence à Air France. Changement de vol, on part demain re Gloup!!
Du coup, la fête du 31 a été plutôt gâchée malgré une grosse séance piscine of course.

Gouzous est - sud

On en a raté plusieurs voilà néanmoins la récolte de ces derniers jours.

Happy new year!!!

Nous vous souhaitons des tropiques une excellente année 2013 !!!

Un huitième jour sous le signe de la tortue

Nous avons attaqué; le huitième jour par l' observatoire des tortues marines de Saint Leu (Kelonia). C' est une des 2-3 visites que nous avions marqué à l' encre rouge avec Rafafa. Nous avons évidemment vu des tortues, des petites, des grandes mais beaucoup plus que cela. Nous connaissons mieux tous les prédateurs des tortues tous plus impitoyables les uns que les autres. On nous montré tous les morceaux de plastique  que l'on retrouve dans leur estomac. Nous avons vu de nombreuses présentations sur l'époque où les tortues étaient chassées : de superbes objets en écailles, des recettes de cuisine, des fusils harpons ou la tentative  de faire de Saint Leu une grande ferme d'élevage de tortues productivistes dans les années 80 cela fait froid dans le dos... C'est aussi un centre de remise en forme pour les tortues pêchées par erreur. Elles sont généralement équipées d'une balise argos et remise a l'eau.

L'après midi. Nous avons flâné sur Saint Leu pendant que  papa s'époumonait entre le bas et le haut Saint Leu en vue de la "promenade" du volcan. Il nous a ramené quelques photos riches en couleur.

Neuvième jour cap au sud....

Pour ce neuvième jour, nous devions commencer par le piton Maïdo ce qui est en soi la grande aventure étant donné le travers pour l'atteindre. Les forces ont manqué dés l'aurore pour monter la haut. Nous avons rapidement rebroussé chemin  et avons refait des réserves de fruits et légumes locaux au marché de Saint Leu.  Puis direction le sud.... Énorme marché à Saint Pierre pour récupérer quelques productions locales puis pique nique sur la superbe plage de Grande Anse. Au départ, on ne comprenait pourquoi il n'y avait personne dans l' eau pour profiter de ce doux écrin. La lecture des consignes nous a calmé. Puis, direction Grand Galet et ses exceptionnels bassins âvre de fraicheur s' il en est. Nous avons fini par les urgences de Saint Joseph (3 heures d'attente) pour trouver un remède de cheval à la grippe de papa.

Gouzous Saint Pierre

Nouvelles chasse au Gouzous (remarque c'est plutôt eux qui nous tombe dessus que l'inverse)